CGT Educ'Action

AED

AED Un salaire, un statut, une retraite pour vivre et non survivre

L’accès au CDI est une avancée, mais ce n’est pas suffisant pour la CGT Éduc’action qui revendique la création d’un nouveau statut de personnel de vie scolaire, d'éducation et d'animation associé aux missions d’accompagnement et d’encadrement des élèves ainsi qu’un statut de MI/SE amélioré pour les étudiant·es. L’égibilité à la prime REP et REP+ est enfin actée suit à une décision du Conseil d’Etat du 12 avril dernier et aux nombreuses mobilisations, mais le compte n’y est toujours pas ! ...

Lire le tract de la CGT Educ'action

Partagez l'article
Partager sur Facebook

PRIME REP et REP+ pour les AED et AESH

Le 12 avril 2022, le Conseil d’État a rendu une décision ordonnant l’attribution de la prime REP+ aux AEd travaillant dans les collèges d’Éducation prioritaire suite à une procédure engagée par SUD Éducation.
Cette victoire juridique adossée à des mobilisations ont forcé le ministère à ouvrir la prime à l’ensemble des catégories de personnels travaillant en REP et REP+. Les Aed et AESH sont concerné·es par cette décision avec toutefois une « nuance » importante.

L’arrêté du 9 décembre 2022 prévoit un montant d’indemnités différent de celui qui est appliqué aux autres personnels. Bercy ayant accordé une enveloppe budgétaire fermée, le ministère a fait le choix de définir un montant inférieur pour ces seuls personnels.

Cette décision est proprement scandaleuse : pour des raisons purement budgétaires le ministère décide que les personnels les plus précaires et aux salaires les plus faibles, toucheront moins que les autres personnels alors que ces indemnités sont liées au lieu d’activité et non à la fonction.
Sans parler du fait qu’ils et elles sont souvent à temps partiel, ne travaillent pas forcément toujours en REP ou REP+.

La CGT Éduc’action doit s’emparer de cette question sur le terrain avec les Aed et les AESH travaillant en Éducation prioritaire. Il y a sans doute un levier de mobilisation à construire en impliquant l’ensemble des collègues contre cette décision qui touche encore une fois les plus précaires.

Textes règlementaires : le décret fixe la règle générale (qui est ciblé, comment la prime est
versée...) et l’arrêté détaille les montants alloués et les détails pratiques.
Il faut à chaque fois partir de la version de 2015 et la relire avec les modifications 2022.
1 – Décret initial N°2015-1087 du 28 août 2015
2 – décret modifié du 9 décembre 2022
3 – Arrêté fixant le montant de la prime REP à partir de l’arrêté du 28 août 2015
4 – Arrêté mis à jour du 9 décembre 2022

Partagez l'article
Partager sur Facebook

Elections Professionnelles

Entre le 1er et le 8 décembre, Les AED, comme l’ensemble des personnels, auront à voter pour les élections professionnelles. À cette occasion, les AED devront faire trois votes.
Un pour le Conseil Social d’Administration (CSA) ministériel, compétent sur des questions comme l’organisation des services au niveau national.
Un deuxième vote pour le CSA académique qui traite l’organisation locale et la protection de la santé, de l'hygiène, et de la sécurité des agent·es dans leur travail.
Un troisième pour la Commissions Consultatives Paritaires (CCP)  des contractuels exerçant des fonctions de surveillance et d'accompagnement des élèves   
 
 
Partagez l'article
Partager sur Facebook

Indemnités REP et REP+ pour les AESH et AEd, une supercherie !

L’État se trouve en difficulté face à une décision récente de justice et une autre à venir, sur la question de l’inéquité du droit d’accès aux indemnités REP et REP+. Le ministère a donc été contraint d’en prendre acte via la présentation en Comité Technique Ministériel d’un projet de décret. Ainsi la totalité des personnels exerçant en Éducation prioritaire sera concernée, soit : les enseignant?es, CPE, AEd, AESH, IEN, IA-IPR, conseiller·ères pédagogiques, personnels de direc-tion, administratif·ves, techniques, sociaux·ales et de santé y exerçant.

Lire la suite du communiqué de la CGT Educ'action

Partagez l'article
Partager sur Facebook

Indemnités REP et REP+ pour les AESH et AEd, une supercherie !

L’État se trouve en difficulté face à une décision récente de justice et une autre à venir, sur la question de l’inéquité du droit d’accès aux indemnités REP et REP+. Le ministère a donc été contraint d’en prendre acte via la présentation en Comité Technique Ministériel d’un projet de décret. Ainsi la totalité des personnels exerçant en Éducation prioritaire sera concernée, soit : les enseignant?es, CPE, AEd, AESH, IEN, IA-IPR, conseiller·ères pédagogiques, personnels de direc-tion, administratif·ves, techniques, sociaux·ales et de santé y exerçant.

Lire la suite du communiqué de la CGT Educ'action

Partagez l'article
Partager sur Facebook

Prime REP+

Prime REP+ : gagnons une mise en œuvre immédiate et  effective pour toutes et tous.

Si les primes ne sont pas une solution pour la CGT, celles liées l’Éducation prioritaire sont nécessaires car elles reconnaissent la spécificité du travail dans ces écoles et établissements. Jusqu’à peu, seuls les personnels enseignants les touchaient, mais la situation évolue.
Suite à une procédure lancée au Tribunal Administratif en 2019, la CGT Éduc’action Créteil a obtenu en 2020 le versement de la prime REP+ pour les personnels de service social de son académie. La CGT Éduc’action Paris l’a imitée et a gagné à son tour.
Le 12 avril 2022, le Conseil d’État a rendu une décision ordonnant l’attribution de la prime REP+ aux AEd travaillant dans les collèges d’Éducation prioritaire. Elle est le résultat d’une procédure engagée par SUD Éducation et nous nous félicitons de cette victoire juridique.

Lire la suite dans le communiqué de la CGT Educ'action

Partagez l'article
Partager sur Facebook

Décret sur le CDI des AEd enfin publié !

L'essentiel :
« Art. 1 ter. - Lorsqu'un nouveau contrat est conclu avec une personne ayant exercé pendant six ans en qualité d'assistant d'éducation, ce contrat est à durée indéterminée.
« Les contrats à durée indéterminée sont conclus par le recteur d'académie.
« Pour l'appréciation de la période d'engagement de six ans, les services accomplis à temps incomplet et à temps partiel sont assimilés à des services à temps complet. 
Partagez l'article
Partager sur Facebook

Cahier syndical et juridique AED

Ce guide concerne les Assistant·e·s d'Éducation (AEd) et leurs différentes déclinaisons : Assistant·e·s Pédagogiques (AP) et Assistant·e·s de Prévention et de Sécurité (APS).
Les luttes collectives ou spécifiques ont débouché, suite à des mobilisations importantes, dont la grève du 13 janvier 2022, sur l’annonce par le ministre de la création de 1 500 postes.
Ce n’est qu’un début, continuons le combat !
Tout autant que le nombre d’emplois, c’est aussi la reconnaissance des missions et la pérennisation des fonctions qu’il faut obtenir avec un statut adapté et des droits reconnus comme fonctionnaire à part entière et non pas, comme aujourd’hui, une condition de précaire entièrement à part.
Ce guide, avant tout juridique, est consacré spécialement aux personnels recrutés sur des emplois d’:
• AEd : Assistant·e·s d'Éducation ;
• AP : Assistant·e·s Pédagogiques ;
• APS : Assistant·e·s de Prévention et de Sécurité.

Télécharger le guide

Partagez l'article
Partager sur Facebook